Depuis quelques années, vous la sentez venir. Votre chevelure, avant si présente commence à être clairsemée de petits trous, pas encore visibles de tous. Mais une chose est sur, vous les voyez. La calvitie est, pour certains hommes, un véritable fléau. Elle peut arriver très jeune. Elle peut commencer, chez certains hommes, dès l’âge de 14 ans. Et beaucoup d’entre eux n’arrivent pas encore à l’assumer.

Les différents types de calvitie :

L’alopécie diffuse :

L’alopécie diffuse est une sorte de calvitie qui atteint tout le cuir chevelu. Elle est souvent due à un ou plusieurs troubles de l’organisme, tels que le stress ou des carences en fer, mais également à l’absorption trop importante de médicament, la chimiothérapie, ou radiothérapie.

L’alopécie de traction :

C’est une perte de cheveu plus ou moins partielle qui est la cause d’une coiffure trop serrée. Ce type de calvitie évolue assez rapidement et vos cheveux deviennent très fin. D’ailleurs elle est aussi appelé l’alopécie du chignon. Alors messieurs, évitez le bun si vous voulez éviter de perdre vos cheveux !

La chute de cheveux saisonnière :

Elle n’est absolument pas permanente. Vous pouvez perdre vos cheveux au fil des saisons. Cela ne ressemblera pas à une calvitie à proprement parler, mais vous perdrez d’autant plus de cheveux que d’habitude en automne et au printemps.

La calvitie précoce :

Comme son nom l’indique, la calvitie apparaît bien plus tôt que prévu. Souvent, c’est une chute de cheveux qui survient à l’adolescence. Elle touche plus souvent ce qu’on appelle les golfs, soit l’absence de cheveux qui vous forme un M à la Jude Law (dit comme ça, elle est plutôt facile à assumer)

La calvitie héréditaire :

Celle-ci, vous n’y pouvez rien. D’après plusieurs études, l’hérédité serait la cause principale des calvities (hors prises de traitement).

Comment prévenir la calvitie ?

Au niveau pharmaceutique, il n’existe que quelques traitements qui ont été validés par la recherche médicale. Il y a le Propecia. Il freine la chute de cheveux à environ 80%, mais il peut également entraîner une baisse de libido plutôt importante. Le plus simple reste le Minoxidil qui est à l’origine une molécule prescrite contre l’hypertension artérielle. Elle a aussi pour principe de ralentir la chute de cheveux à 80%.

Vous pouvez également adopter des gestes simples au quotidien afin de prévenir la chute de cheveux. Évitez d’utiliser des produits trop agressifs pour vos cheveux, comme des shampoings inadaptés, des gels et autres produits qui risquent d’abimer votre fibre capillaire et la rendre plus fine. Pensez aussi à vous masser la tête, de la nuque jusqu’en haut du crâne afin de stimuler votre circulation sanguine et rendre vos cheveux plus réceptifs aux différents soins que vous leur apporterez.

Préférez un shampoing au pH neutre aux produits spécialisés pour le renforcement capillaire qui sont souvent des produits mensonges, particulièrement s’ils sont vendus en grande surface. Achetez plutôt vos produits en salon de coiffure ou en  pharmacie.

Comment lutter contre la calvitie déjà installée :

Plusieurs choix s’offrent à vous. Le meilleur conseil que l’on pourra vous donner est de l’assumer entièrement. Vos cheveux sont tels qu’ils sont alors ne tentez pas forcément de cacher votre calvitie.

Si vraiment cela vous complexe particulièrement, vous pouvez commencer par prendre rendez-vous chez un dermatologue qui saura vous conseiller et vous prescrire des traitements médicamenteux. Mais attention, ces traitements sont à risques, et comportent d’importants effets secondaires.

Vous pouvez aussi passer par la chirurgie esthétique (qui dans ce cas là sera plus une médecine esthétique). Il s’agit de prélever un cheveu sain, et de le greffer sur les zones vides. La chirurgie va fonctionner quelle que soit votre calvitie. Cependant, renseignez-vous bien quant au médecin que vous irez voir. Pour un résultat naturel, celui-ci doit pouvoir imaginer à quoi ressemblera l’évolution de vos cheveux d’ici plusieurs années.

Vous avez également la Low-Level Laser Therapy. C’est un laser à base d’énergie qui va stimuler le cuir chevelu pour favoriser la repousse du cheveu.

Le tatouage de crâne existe également, mais il faut oser se lancer. Comme tout tatouage, celui-ci est permanent donc encore une fois, il faut envisager l’évolution de votre corps au fur et à mesure des années. Le principe est de tatouer des pointillés sur la tête pour donner l’illusion d’une repousse de rasage. Mais le prix reste légèrement excessif. Si vraiment cela vous tente mais que vous n’avez pas les moyens, rasez vous entièrement la tête. Et surtout, dites vous qu’il y a des hommes à qui le manque de cheveux va particulièrement bien.

Retrouvez aussi notre article une routine beauté adaptée à chaque homme

Laisser un commentaire