Pas d’inquiétude mesdames, si le soleil n’est pas forcément votre meilleur ami, sachez qu’il a quand même bien des qualités pour votre peau et votre santé. Avant de savoir comment on peut utiliser le soleil à notre avantage, il faut savoir reconnaître les différentes sortes d’UV contenus dans le soleil :

Les UVA : ils représentent plus de 90% des rayons que nous recevons. Ils pénètrent plus en profondeur de la peau et ont tendance à être responsable du vieillissement de la peau entre autres.

Les UVB : ils ne représentent que 10% des rayons que nous recevons et sont partiellement atténués par l’atmosphère. En revanche, ce sont eux qui nous provoquent ce que nous appelons communément des coups de soleil : des brulures de la surface de la peau. Ils sont également responsables de l’épaississement de la couche de l’épiderme et de l’induction au bronzage, deux manières de se défendre de l’agression solaire.

Fortifier les os

Les rayons du soleil, et plus particulièrement les rayons UVB, vont faire réagir les cellules de la peau de manière à leur faire synthétiser de la vitamine B. Celle-ci est essentielle pour fixer sur les os à la fois le calcium et le phosphore. La vitamine B prévient le rachitisme chez les personnes âgées, et favorise la croissance des os des enfants. Sur l’année, il nous suffit d’une exposition journalière de quinze à trente minutes au soleil pour atteindre notre quota.

Réguler le cycle du sommeil

La lumière que nous recevons par la voie visuelle, soit par la rétine, est directement transmise à une partie du cerveau. Cette partie du cerveau va relayer la lumière à une glande qui elle va sécréter, en fin de journée, une hormone appelée de la mélatonine.

La mélatonine, également appelée hormone du sommeil, est l’hormone centrale de régulation des rythmes chronobiologiques en étant synthétisée toute la nuit. Cette hormone facilite l’endormissement. Ainsi, la luminosité naturelle extérieure peut augmenter ou diminuer sa production. C’est une des raisons pour lesquelles nous avons la sensation d’être plus fatigué en hiver. D’ailleurs une exposition à la lumière le soir va retarder la production de mélatonine. En revanche, une exposition lumineuse le matin va avancer l’horloge.

Améliorer le moral

Un des points probablement les plus positifs à cette exposition à la lumière est son action sur le moral. On a d’ailleurs longtemps pensé que le processus d’absorption de la lumière ne se réalisait que par voie visuelle. Et pourtant, les effets de la lumière passent aussi par la peau. C’est l’étude Campbell, réalisé en novembre 2008 qui l’a démontré. Si l’on éclaire à très forte intensité la face postérieure du genou (car c’est un endroit où le sujet ne ressent pas la lumière) il y a une possibilité de modification du rythme de l’organisme. La lumière passe alors par la voie sanguine et non visuelle. Une substance est alors modifiée par l’action directe de la lumière et transmise directement au cerveau. La lumière a de cette manière une action positive et importante sur le moral de par son action sur l’organisme.

Alors pas de souci pour cet été mesdames, vous pouvez rester allongées sur une serviette toute la journée à lézarder, c’est bon pour le moral et ça rechargera vos batteries. Plus d’excuse pour louper une après-midi farniente !

Réguler l’horloge interne

La lumière est le plus puissant synchronisateur de rythme biologique. Sans même passer par la peau, les yeux transmettent un signal vers le cerveau, ce qui provoque une libération d’hormones. (Par le même principe que pour le cycle du sommeil et la mélatonine.) Ainsi, le rythme biologique est calé sur un rythme de journée de 24 heures. Votre rythme est d’autant mieux régulé en été, puisque vous absorbez plus de lumière, sur plus de temps. Voilà pourquoi vous avez tendance à être plus en forme en été.

Soigner les maladies de la peau

La lumière soigne beaucoup de maladies de la peau. Vous pouvez, si vous êtes atteintes d’eczéma, ou de psoriasis, demandez à votre médecin une prescription pour une photothérapie. Non, il ne s’agit pas de se prendre trois semaines de vacances aux Bahamas pour soigner votre peau, mais plutôt d’une sorte de luminothérapie à l’hôpital, dans une cabine dont les rayon UVA et UVB sont spécialement mis au point. D’ailleurs, vous remarquerez que lorsque vous passez vos vacances au soleil, vos petits problèmes d’acnés ont tendance à disparaître. Le soleil, s’il assèche la peau, sèche aussi les boutons. Attention tout de même au revers de la médaille : en automne, après une exposition trop importante au soleil, votre peau peut développer un excès de sébum et vous causer une peau plus grasse, et plus acnéique que la normale.

En ce joli mois de juillet, on continue à faire ce qu’il nous plait, et on n’hésite pas à exposer notre peau au soleil, à condition d’être correctement protégée par une crème SPF 50.

Laisser un commentaire